Homélie du dimanche 5 janvier 2020 | Épiphanie du Seigneur

Chers frères et sœurs,

Nous gardons de bons souvenirs de personnes importantes que nous rencontrons dans notre vie. On se souvient des paroles échangées lors de la rencontre. Je me rappelle de l’audience que j’ai pu avoir avec Saint Jean Paul II en 1993 à Rome. Après une Messe avec lui, nous avons eu l’occasion de lui serrer la main. En serrant ma main il m’a demandé, « où est-ce que tu travailles ? » J’ai dit : « je travaille au Congo (Zaïre) ». Il m’a répondu : « que Dieu te bénisse » et il m’a donné un chapelet. Plus tard quand je suis parti en vacances en famille, j’ai donné ce chapelet à mon papa et je lui ai dit, « voilà le chapelet que le Saint Père m’a donné. Tu vas prier pour moi avec ça ».  Je me rappelle de tout cela encore aujourd’hui parce que cette rencontre avec le Pape m’avait marqué.

Saint Matthieu nous raconte une rencontre très mémorable entre Jésus et les Mages. Il ne nous donne pas tous les détails, par exemple, l’origine des mages, leur identité etc. Ils peuvent être des prêtres perses qui étaient des astrologues. C’est ainsi qu’ils arrivent à Jérusalem, en regardant l’astre, et avec les cadeaux destinés à un roi – de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Saint Matthieu donne raison aux mages en lisant l’Ancien Testament. Il cite le prophète Michée qui dit que le Messie devait naître à Bethléem.

Pourquoi fêtons-nous l’Épiphanie ? Le prophète Isaïe dans la première lecture nous dit, « Debout Jérusalem, resplendis ! Elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi…les nations marcheront vers ta lumière ». Les mages ont fait cette marche. Ils ont demandé au roi Hérode, « Où est le roi des juifs… nous avons vu son astre à l’orient et nous sommes venus lui rendre hommage ». L’Épiphanie, c’est la marche vers la lumière.

La marche vers la lumière qui est Jésus lui-même. Cette lumière brille dans la simplicité d’une mangeoire. C’est là que les mages sont allés rencontrer Jésus. Ils ne pouvaient pas voir cette lumière dans le palais du roi Hérode – le brute, l’assassin des enfants innocents.

Jésus est notre lumière. Nous pouvons le rencontrer encore aujourd’hui dans la simplicité de notre vie, dans la prière, dans l’eucharistie que nous célébrons, dans la lecture de la sainte Écriture, dans le conseil d’un ami, dans les paroles des personnes qui nous aiment, dans le pardon, dans la paix, et dans la souffrance. Nous pouvons rencontrer Jésus, la lumière, dans des circonstances diverses.

L’Épiphanie nous rappelle toujours les dons que Jésus a reçu. On en parle partout. Les mages se prosternèrent devant lui, ils lui ont offert des cadeaux – de l’or, de l’encens et de la myrrhe. C’étaient les cadeaux les plus précieux qu’on pouvait offrir à un roi. Quels cadeaux allons-nous donner à Jésus aujourd’hui ?

Quel est ce cadeau d’or que nous pouvons donner au Seigneur ? Le plus précieux que nous avons ?  N’est-ce pas notre foi ? Notre confiance en lui ? Notre espérance en lui, cette conviction que c’est lui qui donnera sens à notre vie ?

Quel est cet encens que nous pouvons offrir au Seigneur, cette fumée parfumée qui va monter auprès de Dieu ? N’est-ce pas notre prière de louange ? Notre adoration ?

Quelle est la plus précieuses myrrhe avec laquelle nous allons oindre notre corps ? Quelle est cette odeur qui émane de notre corps, cette odeur qui se dégage, qui rend l’atmosphère agréable ? N’est-ce pas l’odeur de l’amitié, de la fraternité, de l’amour, du pardon ?

Pierre et Alain ont préparé une belle méditation pour nous préparer au jubilé de la paroisse. Je vous invite à trouver un peu de temps pour lire le texte, contempler cette image. Ces jours-là les mages sont venus rencontrer Jésus, la lumière. Pouvons-nous également faire cette marche vers Jésus ? Ils lui ont offert des cadeaux. Pouvons-nous aussi devenir des cadeaux pour les autres ?

Amen

 

 

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.