De la paroisse des Français à la paroisse Francophone

La paroisse de Tous les Saints rassemble les fidèles catholiques francophones qui vivent à La Haye et dans les villes voisines.

L’origine de la communauté remonte à la première messe présidée par le Père Hubert Vijgen pour les Français le 19 juillet 1953 dans la Chapelle des Pères Rédemptoristes. La messe avait lieu en Latin avec des Américains, des Espagnols, des Italiens.

Mais, à la demande des Français, une messe fut placée à 9H30 et, à la demande de l’ambassadeur de France, une 2ème messe à 11h30. Puis la communauté ira d’Eglise en Eglise avec des horaires variables selon les lieux et les communautés mais toujours en comptant sur la sollicitude pastorale des prêtres surtout religieux, stables ou de passage pour des services ponctuels.

De communauté de migrants, la communauté sera finalement érigée en paroisse autonome du diocèse de Rotterdam en août 1995. Le choix du nom fut fait par les fidèles qui, pour traduire la richesse de leur diversité et leur mission fondamentale, ont choisi ‘paroisse de Tous les Saints’.

De la Chapelle à l’Église

Tout a commencé en 1953 avec le Père Hubert dans la Chapelle des Pères Rédemptoristes située alors au numéro 70 de Laan Copes van Cattenburch.

La Chapelle devenant exiguë, une solution fut trouvée au Lycée Edith Stein qui accepta en 1962 de louer sa Chapelle.

En 1976, le proviseur avisa qu’il ne pourrait dorénavant plus louer la Chapelle, celle-ci devant être transformée en trois locaux distincts. La paroisse francophone émigra vers la petite Eglise de Saint Antoine de Padoue, Eglise qui avait été construite à titre provisoire en 1945 après le bombardement du Bezuidenhout par les Alliés.

En 1979 le Père Hiel, Rédemptoriste, prit sa retraite comme curé et un père Salésien, le Père Van der Bol le remplaça. Mais dans le cadre du renouvellement du centre de la ville, l’Eglise Saint Antoine de Padoue et les maisons avoisinantes devaient disparaître pour laisser la place à de grands immeubles et à une nouvelle petite Eglise. La paroisse francophone devait encore une fois émigrer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et c’est l’Eglise du Cœur Immaculé de Marie qui accueillait la communauté : une belle petite Eglise adaptée aux besoins de la paroisse !

Après plus d’une année de pression de la part de la communauté de Marlot et au bout de plusieurs tentatives infructueuses auprès des curés et des conseils paroissiaux de Paschalis Baylon, de Sint Antonius Abt et même de Goede Herder de Wassenaar, le 20 mars 2011, il fallait quitter Marlot et c’est l’Eglise De Goede Herder qui nous recevait.

La messe inaugurale a été présidée par le Doyen, Ad van der Helm, le 27 mars 2011.

Les Pasteurs de la paroisse depuis l’existence de la communauté (1953-2015)

Prénoms et nomsOrdres ou diocèsesMandats
Père Hubert VijgenRédemptoristeCuré : 1953-1958
Père Herman JanssenRédemptoristeCuré : 1958-1967
Père Jos HielRédemptoriste– Curé : 1967-1979

– Vicaire : 1982-2000

Père L. Van der BolSalésienCuré : 1979-1982
Père François Kurris JésuiteCuré : 1982-2006
Père Philippe HennecartDiocésain de Strasbourg

(France)

Curé : 2006
Père Johan MiltenburgMissionnaire d’Afrique / Père BlancAdministrateur : 2006-2009
Père Vincent de Paul BoroDiocésain de Dédougou

(Burkina Faso)

– Vicaire : 2007-2009

– Curé : 2009-2016

 

Galerie de photos: